Création d’une “maison scriptorium ” à Vézelay

“Une maison scriptorium” – Aujourd’hui, poussée par le développement des activités de la Maison du Visiteur, l’association Présence à Vézelay se dote d’un nouveau lieu dans le village

INTRODUCTION

Maison scriptorium

Au sommet d’une colline de Bourgogne, l’ancienne abbatiale de Vézelay érigée en Basilique en 1920 s’élève depuis 800 ans entre terre et ciel. Point de ralliement du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle depuis le Moyen Age, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, elle attire aujourd’hui un million de visiteurs par an. Amateurs d’art et d’histoire, pèlerins, touristes, visiteurs du monde entier en quête de ressourcement ou de sens à leur vie grimpent la colline pour découvrir ce chef d’œuvre de l’art roman. Ce qu’on appelle le tourisme religieux ou spirituel et culturel est en effet en pleine croissance aujourd’hui et se montre même résilient en période de crise.

Depuis vingt ans, l’association Présence à Vézelay accueille des personnes de tout âge et de tout horizon à la Maison du Visiteur pour leur donner les clefs de lecture indispensables à la compréhension du monde roman. Aujourd’hui, poussée par le développement de ses activités, elle se dote d’un nouveau lieu dans le village pour y créer une maison “scriptorium*”.

*Atelier des monastères dans lequel travaillaient les copistes ; p. ext., école de scribes ou d’enlumineurs que l’on trouvait notamment au cours du haut Moyen Âge et à l’époque romane dans divers centres ecclésiastiques ou laïcs (scriptoria royaux ou impériaux) (d’apr. Encyclop. univ. t. 20 1975, p. 1751).

LA MAISON DU VISITEUR

  • 100 000 visiteurs depuis l’ouverture, dont la moitié de scolaires et d’étudiants
    • Ils se préparent à la visite de la Basilique avec l’Atelier découverte
    • Un tiers participent aux autres activités proposées : Marche historique, Cheminement accompagné dans la Basillique, Lectures de chapiteaux, Atelier du regard, Visites de la Basilique aux solstices, film “La Danse du Nouvel Adam”
    • 10 000 produits maison vendus : DVD, cartes postales, livres
    • 95 % d’avis excellents
  • Des formations aux métiers du patrimoine pour une vingtaine de jeunes
  • Une équipe de bénévoles et de deux salariés à mi-temps
  • Un budget annuel d’environ 60 000€ et un résultat cumulé de 50 000€

MAISON DU VISITEUR ET MAISON SCRIPTORIUM

Les deux faces d’une même médaille

Grâce à l’acquisition par la SCI l’OLifant d’une maison rue Bonette, la Maison du Visiteur se dote d’un lieu :

  • de recherche pour nourrir les contenus de ses visites
  • de formation à la médiation du patrimoine
  • de création de documents artistiques écrits et audio-visuels
    • d’accueil pour des rencontres “Hommes et Chemins” 

Ces expériences se vivaient jusqu’à présent à la Maison du Visiteur. La Maison Scriptorium va leur permettre de se développer en offrant à la fois :

  • un espace de silence et de recherche contenant textes, livres, documents audio-visuels se rapportant au patrimoine, en particulier au monde roman
  • une salle permettant le travail en commun
    • un espace pour accueillir les rencontres “Hommes et Chemins” ainsi que des ateliers d’expression où les guides en formation pourront développer leurs facultés d’expression, de relation et de présence au public
  • un hébergement (3 chambres maximum) pour des stagiaires et chercheurs invités
  • une grande pièce réunissant salle-à-manger et salon, une cuisine
  • un habitat pour les guides permanents de la Maison du Visiteur

OPPORTUNITÉ DU PROJET

Quand le XIIe siècle parle au XXIe siècle

L’art roman exprime une vision du monde capable d’éclairer nos sociétés dans les mutations auxquelles elles se voient confrontées.

1- L’architecture romane atteint un sommet d’harmonie qui répond au besoin de ressourcement, d’apaisement, d’unification intérieure de toute personne.

2- L’homme roman ne vit pas “hors sol”. L’architecture et les jeux de lumière de l’ancienne abbatiale témoignent de connaissances géométriques, énergétiques et astronomiques remarquables. La sculpture romane associe le monde végétal, animal et humain. Le visiteur est invité par ces images et ces lumières à retrouver sa juste place au sein de l’univers.

3- Les images romanes sont des miroirs de la condition humaine.

Par la force de leurs symboles, elles relient l’homme à lui-même, à l’autre, au mystère qu’il porte en lui. Pas d’idéalisation, pas de condamnation : l’être humain est appelé à se transformer, à se verticaliser, à réorienter toutes ses énergies et ses passions vers un plus être.

La Maison du Visiteur : une autre approche du patrimoine

1- Primat de la médiation humaine

Le choix de guides plutôt que d’audio-guides date de l’ouverture de la Maison. Nous mesurons sa pertinence alors que la multiplication des moyens techniques de communication ne parvient pas à enrayer la carence de relations humaines.

2- Passer du monde extérieur au monde intérieur

Le guide de la Maison du Visiteur est un passeur d’une rive à l’autre, d’un monde devant soi à celui que l’on porte en soi. Chaque visite est un moment privilégié de recréation, fruit de la relation entre celui qui découvre, celui qui guide et la parole de pierre qui se révèle.

3- Cultiver l’altérité

Le monde roman est un gisement inépuisable pour ceux qui veulent questionner leur rapport au temps, à l’argent, à la propriété, à la beauté, à la science… Dans ce contexte favorable aux interrogations du sens, les rencontres “Hommes et Chemins” proposent un croisement des regards interdisciplinaire, interreligieux et interculturel dans le cadre de sessions d’un ou deux jours.

LES ATOUTS DE LA MAISON RUE BONETTE

La situation

La maison est située dans les hauts de Vézelay entre la Basilique et la Maison du Visiteur. Trois accès possibles : place Borot, rue Saint-Pierre, rue du Tripot.

Le bâti existant

Il est habitable immédiatement moyennant quelques travaux d’aménagement intérieur (charpente à modifier à l’étage des chambres, isolation générale et chauffage par poêles à granule, toiture de la grange à restaurer dans un premier temps et travaux divers). L’équipe se donne quelques mois pour définir un schéma directeur des travaux à plus long terme.

355m² sur quatre niveaux, en bon état. Il s’agit d’une maison de caractère (escalier central en pierre, volumes spacieux, grande pièce voûtée, sols en tomettes, plafonds à poutres apparentes). La façade donne sur une place, face au clocher de l’ancienne église Saint-Pierre.

Les extensions possibles qui demanderont des travaux de gros œuvre 

Des combles aménageables, une cave voûtée de 80 m², une grange attenante de 34 m² dont le mur principal atteint 8 mètres de hauteur.

CALENDRIER PRÉVU

En 2020 premiers travaux d’aménagement

Printemps : pose des bases du scriptorium à l’étage (pièce voûtée et grande salle), premiers aménagements et emménagement progressif, études diverses : thermique, mécaniques…

Eté : automne : définition du schéma directeur, installation des chauffages d’appoint, intervention sur la charpente

Coût estimé 28 000€ Financement par des dons

Déductions fiscales 2020 pour les dons à l’association Présence à Vézelay

Impôt sur les Sociétés (IS) : 60% déductible, plafonné à 5% du chiffre d’affaires ou 10 000€ pour les PME. Impôt sur le revenu (IR) : 66% déductible, plafonné à 20% du revenu imposable. Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) : 75% déductible, déduction plafonnée à 50.000€ (soit un don maximal de 66.000€). Dans ce cas, et à partir d’un don supérieur à 1.000€, chèque au nom de Fondation Scène et Cité – Fondation de France

Règlement 

Par chèque à l’ordre de Présence à Vézelay (ou Maison du Visiteur), par virement sur le compte de Présence à Vézelay IBANFR13 2004 1010 0407 8714 8J02 583

L’ASSOCIATION PRÉSENCE À VÉZELAY et la SCI l’Olifant

1979 L’association Présence à Vézelay, à but non lucratif, est créée en bas du village, 4 route de Clamecy, pour mettre en valeur le patrimoine culturel et spirituel de Vézelay. A ce titre elle organise et anime des visites du village et de la Basilique.

1990 Apparaît le besoin d’un lieu spécifique pour préparer le visiteur à la découverte de la Basilique.

1994 L’association fait l’acquisition d’une deuxième maison au cœur du village pour y installer la Maison du Visiteur, grâce aux dons des adhérents.

1996 Le projet reçoit le premier prix Patrimoine de la Fondation Ford.

1998 Les travaux de rénovation sont subventionnés par des partenaires publics (Europe, État, Région, Département) et privés.

2002 Création de la SCI l’Olifant.

2003 Le 25 mars, la Maison du Visiteur est inaugurée sous la présidence de M. André Chouraqui et en présence de M. Khamliène Nhouyvanisviong, Unesco.

2012 L’association fait apport de la Maison du Visiteur à la SCI l’Olifant dont elle est le principal associé.

2020 Le 7 février, la SCI l’Olifant acquiert une maison 4 rue Bonette grâce à un apport privé et la mise en vente de la maison route de Clamecy.

2021 – 2024 Mise en œuvre prévue du schéma directeur comprenant les travaux de gros œuvre et d’aménagement de la grange, de la cave voûtée et des combles.

Le Conseil d’administration

  • Véronique Feugère, guide interprète de Bourgogne, présidente
  • Elisabeth Toulet, secrétaire générale
  • Christopher Kelly, trésorier
  • Annick Lacroix, journaliste
  • Isabelle Schobinger, enseignante
  • Jean-Paul Doncoeur, ingénieur retraité
  • Louis Vincent, ancien conseiller régional en Bourgogne, agriculteur retraité
  • Bruno Lebecq, cadre de la fonction publique territoriale, professeur associé des universités

L’équipe permanente

  • Hélène Ramin, Ecole du Louvre
  • Elisabeth Toulet, pédagogue, Académie internationale de Théâtre pour enfants
  • Christopher Kelly, Master of Arts Cambridge
  • Jean-Noël André, ingénieur Centrale Lille
  • Véronique Roche, accueil et secrétariat

Cette équipe s’entoure d’experts en architecture, histoire, théologie, symbolique, iconographie, arts visuels, géobiologie, astronomie…